Cité scolaire D'Arsonval à Brive en Corrèze : Collège, Lycée, Post Bac accès intranet
COLLEGE - LYCEE - POST-BAC - BRIVE-LA-GAILLARDE (CORREZE)

Projet Frac - mai 2011


Le billet des élèves, Première Littéraire Histoire des arts

Avant de vous parler plus précisément de notre expérience et du projet que nous avons mené en collaboration avec le FRAC Limousin, nous allons nous présenter brièvement. Nous sommes toutes élèves de première littéraire au lycée d’Arsonval où nous suivons l’option Histoire de Arts. Cette dernière, très enrichissante, nous permet, entre autres, de faire de nombreuses sorties pédagogiques et culturelles. Mais aussi, elle nous a offert le privilège de réaliser ce projet au sein de l’organisation du FRAC.

Pour cela, Isabelle Rocton, chargée de collection, s’est rendue une première fois à notre lycée afin de nous présenter l’historique et le rôle du FRAC dans notre région, ainsi que pour nous exposer les enjeux et attentes liés à cette exposition monographique, hommage à André Raffray. Mais pour approfondir nos connaissances sur cet artiste, que nous découvrions toutes pour la première fois, nous sommes allées à Limoges en décembre. Là-bas, différents ouvrages nous ont été présentés. Ils avaient pour but de nous familiariser avec André Raffray, sa vie, sa passion pour l’art moderne et le cinéma. Cela nous a largement aidé à mieux appréhender son travail. De plus, la démarche de la « peinture recommencée » chère à l’artiste a été également une nouveauté pour nous ce jour-là. Puis, vint le moment de découvrir les œuvres qui sont exposées du 4 mai au 19 juin à la chapelle St Libéral. Après une brève présentation de chacune d’entre elles, pour pouvoir mieux comprendre certaines notions propres à Raffray, nous dûmes choisir l’œuvre sur laquelle nous allions travailler plus particulièrement. Après cette journée, il s’en est suivi une longue période durant laquelle nous avons dû apprendre à mieux cerner le peintre et sa quête artistique. Pour cela, il était essentiel de réaliser une notice biographique dans le but de mieux connaître André Raffray, sa vision de l’art et ses motivations. Ce travail nous a permis de mieux comprendre et assimiler certains aspects de son œuvre. Quant à l’un de nos professeurs, il décida de nous faire aborder le principe de la « peinture recommencée » sous un angle plus philosophique en s’appuyant sur des textes et des définitions. Cela nous a permis de nous forger une opinion plus sensible et personnelle de cette démarche ainsi que d’écrire en commun un texte, disponible sur le lieu de l’exposition. En parallèle, nous travaillions toutes sur les notices de nos œuvres respectives. Et plus tard, Isabelle Rocton revint nous rendre visite afin de finaliser le projet : choix d’un titre, d’un visuel, discussion à propos des cartels et autres éléments relatifs à l’organisation et à la communication autour de l’exposition. Et enfin, un mois après, nous nous sommes rendus à la chapelle St Libéral et nous avons pu approcher concrètement ce sur quoi nous avions travaillé depuis plusieurs mois.

Sur le plan scolaire, ce projet nous a été bénéfique. En effet, en plus de mettre en pratique et d’approfondir de nombreuses notions acquises tout au long de l’année, il nous a permis de faire quantité de découvertes toujours utiles pour enrichir notre culture artistique. De plus, le véritable aboutissement de cette collaboration est de pouvoir présenter l’exposition au public par le biais d’une convention. Celle-ci sera un élément non négligeable que nous pourrons introduire dans notre dossier de terminale pour le baccalauréat ainsi que dans notre curriculum. Mais surtout, il s’agit d’une expérience enrichissante et formatrice en ce qui concerne la confrontation avec un public. Elle nous habitue à parler et à développer un sujet devant des personnes, travail que nous aurons à faire durant nos études. Mais, au-delà de l’apport purement scolaire, nous estimons que notre participation à cette exposition nous a aussi beaucoup apporté sur le plan personnel. En effet, certaines d’entre nous qui voulons nous orienter vers un métier en relation avec l’art ont apprécié de côtoyer le FRAC Limousin. Quant à d’autres, la découverte du métier de la médiation a donné lieu à de nouvelles idées pour leur orientation. Enfin, la démarche d’André Raffray nous a beaucoup plu, et l’approfondissement de certains angles de ce travail avec nos professeurs a suscité un vif intérêt dans la classe. De plus, le fait de s’être vue confier chacune une œuvre nous a permis de nous l’approprier. Ce fut donc d’autant plus sympathique de pouvoir se retrouver face à notre support de travail. C’est une vision totalement différente de celle que nous avons lors de nos cours habituels, le rapport à l’œuvre est différent.

En somme, nous garderons un bon souvenir de cette expérience et nous remercions Isabelle Rocton et le FRAC Limousin pour nous avoir fait partager et découvrir l’œuvre d’un artiste épatant. Ainsi que nos professeurs pour nous avoir accompagnés durant la réalisation du projet. Maintenant, il vous appartient de « recommencer » encore et encore ce voyage auprès des grands maîtres de l’art.


- Réalisations des élèves : consulter

Cité scolaire D'Arsonval - Place du 15 Août 1944 - Brive-la-Gaillarde - 05 55 18 66 00 | Plan du site | Mentions légales