Cité scolaire D'Arsonval à Brive en Corrèze : Collège, Lycée, Post Bac accès intranet
COLLEGE - LYCEE - POST-BAC - BRIVE-LA-GAILLARDE (CORREZE)

L'aNGLE

Cette rubrique propose de vous présenter, à travers des articles documentés et enrichis de liens pertinents, les œuvres que le Frac-Artothèque du Limousin dépose en prêt dans L’aNGLE.

Pour l’année 2018-2019, le thème retenu questionne le dessin et ses pratiques dans l'art contemporain. Longtemps cantonné à l'émergence d'un motif sur une simple feuille de papier, le dessin a conquis au fil du temps de nouveaux espaces et de nouvelles formes en se confrontant à des médiums, des techniques et des protocoles nouveaux. L'hybridation et le métissage offre au dessin les conditions d'un élargissement de son champ d'expression. Qu'est-ce qui détermine le dessin contemporain ? Qu'est-ce qui le caractérise ? En quoi se distingue-t-il du dessin sinon ancien, du moins moderne ?

Françoise Soulier-François soulève un problème de définition dans la préface du catalogue Invention et transgression, le dessin au XXe siècle :

"Jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’usage du terme « dessin » correspondait à une création plus ou moins exactement définie par ses fonctions et sa matérialité, de telle sorte que l’établissement d’une classification peinture-sculpture-dessin-estampe ne soulevait pas de difficulté essentielle. Mais les transformations du XXe siècle ont totalement bouleversé ces conceptions traditionnelles ; l’évolution des concepts fondamentaux et des pratiques artistiques a provoqué un véritable éclatement de ces notions, sans qu’une nouvelle terminologie vienne rendre compte de la richesse des propositions formulées par les artistes."

Aujourd'hui, la définition du dessin ne se réduit pas à une représentation sur une surface, ni à un mode d’expression basé sur le tracé produit d’une gestualité immédiate de la main. L’expérimentation de la durée, de l’espace et de nouveaux supports ouvrent le champ de la pensée et des pratiques.

Pour autant, le champ initial du dessin impose comme réalité tangible la création tracée sur un support privilégié, le papier, surface mince, apparu en 105 en Chine et utilisé à partir du 11e siècle en Europe où le parchemin et les vélins étaient les supports privilégiés de l'enluminure. Les matériaux, les outils et les supports ont évolué dans l'espace et le temps des civilisations, sans remettre en question fondamentalement la forme, la réalité même du dessin. On distingue les outils  produisant une trace additive, tels les mines graphites, le fusain, la sanguine, les plumes, les pinceaux, les crayons, les pastels, des outils créant une trace soustractive, tels les gommes, les bâtonnets d’estompe, les pointes à graver, entre autres. La typologie des matériaux repose sur des catégories issues de propriétés physiques et mécaniques : solide, liquide, naturel, artificiel, stable, instable, etc. Le support constitue l'étendue et la surface sensible du dessin.

Les années 1960 introduisent une rupture par l'éclatement des pratiques artistiques, au profit d'une hétérogénéité et de l'émancipation du support comme puissance graphique autonome. Cette rupture fait échos aux ruptures artistiques de la première moitié du 20e siècle, qui ont contribué à l’émergence du dessin comme pratique artistique pleine et entière. L’introduction du papier collé dans le dessin par les cubistes, les expérimentations surréalistes (grattage, frottage, décalcomanie, dessin automatique), le geste de l’effacement du dessin dans l’œuvre Erased De Kooning Drawing de Rauschenberg en 1953, constituent quelques moments clés de l’expérimentation dans cette discipline. Ces ruptures ont grandement contribué à modifier le rapport des artistes au dessin. S'il n'a rien perdu de sa nature propre, notamment cette proximité qu'il entretient avec la pensée, il convient aujourd'hui d'appréhender le dessin diversement.

- Le programme de présentation d’œuvres à l’Angle pour l’année scolaire 2019-2020 sur le site du Frac-Artothèque : accéder.

- Actuellement : Benjamin Hochart (jusqu'en décembre)

- Passé:

Pour approfondir

- Roven : revue critique sur le dessin contemporain, annuelle (à partir de 2015)

- La collection Dessin - Centre Pompidou

 

 

 

 

 

 

Dans cette catégorie

Cité scolaire D'Arsonval - Place du 15 Août 1944 - Brive-la-Gaillarde - 05 55 18 66 00 | Plan du site | Mentions légales