Cité scolaire D'Arsonval à Brive en Corrèze : Collège, Lycée, Post Bac accès intranet
COLLEGE - LYCEE - POST-BAC - BRIVE-LA-GAILLARDE (CORREZE)

Le jury jeune à Cannes


Dans le cadre des Rencontres Européennes du Moyen métrage qui se sont tenues à Brive du 2 au 7 avril 2013, le Jury jeune, dont certains de nos élèves ont fait partie, s’est rendu au Festival de Cannes, accompagné par Romain Grosjean, Responsable du Pôle image / Les yeux verts.

Le Billet de Julie

Arrivés à la gare de Brive à 6h30 dimanche, réveil difficile. Mais une fois dans le train le sommeil laisse place à l’excitation, parce que oui, cette fois ça y est... on va à Cannes  ! Dix heures de train et arrivée à Cannes, direction la Quinzaine des Réalisateurs, mauvaise file d’attente on repart après une heure d’attente. Mais notre optimisme n’est pas entamé, on rentre au camping. Lundi, au programme rendez-vous avec deux professionnels, dont le réalisateur de Paulette, directeur d’une école de Cinéma à Paris, et à midi Séance du Lendemain avec le film des Frères Cohen, mais une nouvelle fois il y a trop de monde. Nous voilà partis pour Un Certain Regard. Notre premier film  ! Omar de Hany Abu-Assad . Un film impressionnant traitant par le biais de l’histoire du personnage principal, Omar, de la guerre en Palestine. Notre film préféré ! Omar, personnage attachant et pris au piège, est mis en scène dans un décor qui l’oppresse et ne lui laisse aucune chance de s’en sortir. Ce film propose également une réflexion sur la collaboration avec l’oppresseur pour sauver ceux qu’on aime. Nous voyons ensuite The Last Day on Mars de Ruairi Robinson, film SF qui nous laisse déçus avec une impression de déjà-vu, mais on note tout de même certains plans étonnants et intéressants pour un premier film. Mardi matin première séance à la Quinzaine, A Strange Course of Events de Raphaël Nadjari. Film sur lequel nous devons réaliser une critique. Des avis partagés, la plupart n’aiment pas ce film qu’ils trouvent dénué d’intérêt ; je l’aime pour son côté inhabituel et différent des films classiques avec élément perturbateur, péripéties, résolution. Ici, le réalisateur nous offre un petit moment de vie de son personnage. C’est ce que nous tentons d’expliquer dans la petite critique filmée sur la plage avec l’aide de Cédric à la sortie de la salle. L’après-midi est consacré au montage et nous avons ensuite une heure pour nous préparer pour la montée des marches. C’est harcelés par les photographes que nous traversons la Croisette pour nous rendre sur le tapis rouge. Les stars descendent le tapis sous les projecteurs et les flashs. Puis c’est à notre tour de monter les 24 marches  ! Moment, hélas trop court... Une fois dans la salle nous assistons à la projection de La Grande Belleza de Paolo Sorrentino, film en compétition italien qui séduit par ses images et ses plans magnifiques. Le mercredi matin nous assistons à la projection de notre petit film/critique en compagnie de professionnels du Cinéma en Limousin. L’après-midi nous voyons Wakolda de Lucia Puenzo à Un Certain Regard, film sur Mengele, ancien médecin nazi évadé en Argentine, mais jamais retrouvé. Un film qui fait froid dans le dos. Puis Ate Ver la Luz de Basil da Cunha, sur le destin d’un homme dans des favelas, très bien construit et filmé de manière extrêmement réaliste. Enfin, nous voyons notre dernier film, à un certain regard, My Sweet Pepper Land de Hiner Saleem, humour décalé et dénonciation sociale se mêlent dans un film très vivant. Fin de toutes nos aventures jeudi... Nous quittons Cannes à midi pour rentrer à Brive à dix heures et demie... Mais avec des souvenirs plein la tête et envie d’y retourner  !
Julie Lacave, Première Littéraire (Cinéma audiovisuel / Arts plastiques)

Et en images...

Cité scolaire D'Arsonval - Place du 15 Août 1944 - Brive-la-Gaillarde - 05 55 18 66 00 | Plan du site | Mentions légales