Cité scolaire D'Arsonval à Brive en Corrèze : Collège, Lycée, Post Bac accès intranet
COLLEGE - LYCEE - POST-BAC - BRIVE-LA-GAILLARDE (CORREZE)

Klaus STAECK

Né en 1938 près de Dresde, Klaus Staeck passe en 1956 à l’Ouest, où il étudie le droit. Engagé politiquement dès 1960 auprès du SPD, il monte sa première maison d’édition à Heidelberg. Ses liens avec les avant-gardes, Fluxus et Joseph Beuys (avec lequel il travaille dès 1968) l’amènent à porter sa création sur un terrain qui refuse l’objet unique et où il peut s’exprimer en conciliant art et politique.

Ses affiches, «des coups contre l’indifférence (pour) donner matière à réflexion, aborder des sujets gênants, ébranler des préjugés, aiguiser l’esprit critique du plus grand nombre de gens» sortent régulièrement depuis trente ans pour inlassablement montrer du doigt les problèmes de la société allemande, avec pour cible favorite le chancelier Kohl. Il déclare, à propos du détournement qu’il fit en 1985 du scandaleux Déjeuner sur l’herbe de Manet (1863) que si «tout le monde prône le retour à la nature, personne ne veut y aller à pied. Ma première affiche sur l’environnement date de 1971, alors que l’écologie n’était pas encore populaire. Depuis de nombreuses affiches ont été réalisées pour la protection de la nature; aujourd’hui, si la conscience de l’environnement existe, elle attend toujours un vrai développement.»

Si la production de Klaus Staeck est, par sa richesse, exceptionnelle, le réseau qu’il a constitué pour en assurer la diffusion (qui est essentielle!) est absolument unique. En vingt ans, il avait déjà diffusé plus de quinze millions d’affiches, sans compter les cartes postales, et aujourd’hui sa maison d’édition compte plus de trente années d’activité. Ses affiches, proposées dans un catalogue largement distribué, sont divulguées par une foule d’organisations culturelles ou militantes comme Greenpeace, Amnesty international et les syndicats... Plus de trois mille expositions ont ainsi été organisées, dont deux dans le cadre de la Documenta de Kassel.

«Ses affiches, des coups contre l’indifférence pour donner matière à réflexion, aborder des sujets gênants, ébranler des préjugés, aiguiser l’esprit critique du plus grand nombre de gens, (...) sont des carambolages provocateurs d’une ironie grinçante, montages, triturations ou déformations de photos ou d’œuvres d’art connues, de citations ou de phrases provocantes, dans la plus pure tradition du pamphlet politique allemand et avec toute la violence que cela implique...» (Alain Weill) 

 

Ensemble d'affiches sur papier sérigrapié (84 x 59 cm chaque), réalisées entre 1975 et 1988.

► Consulter les cartels des affiches exposées : PDF

Cité scolaire D'Arsonval - Place du 15 Août 1944 - Brive-la-Gaillarde - 05 55 18 66 00 | Plan du site | Mentions légales